Actualité à Montlaur

ETE 2021

Cette année la famille a décidé de s'attaquer au déblaiement de la salle juste au dessus de ce qu'on appelle l'écurie. Cette pièce est effectivement

remplie de déblais qui rendent son usage impossible. et puis nous aimerions bien en savoir plus sur ses dimensions etc... Mais avant on va en profiter

pour consolider la fenêtre qui donne sur l'écurie. Impossible de refaire l'encadrement en pierres blanches mais au moins elle n'aura pas cet aspect

à moitié detruit ...

,

Ensuite, histoire de garder la main, on s'occupe d'un trou énorme dans le mur de la chapelle, juste à côté de la cuisine

après on voit plus rien :

.

 

Pour enfin consacrer le reste de notre chantier au deblaiement de la salle. Heureusement que nous avons pu louer un Dumper car nous avons bien sorti

15 M3 de terre et de pierres.

Début des travaux:

Pendant ...

 

 

a la fin:

 

Bon, c'est pas fini mais on n'en pouvait plus et puis il faut bien en laisser pour l'an prochain !

 

Pendant ce temps Romaine s'occupait du palier de l'escalier ... le scellement des pavés est un vrai travail de bénédictin mais oh combien utile:

 

Enfin pour finir en beauté un peu de nettoyage devant l’écurie pour le virtuose de la mini pelle, Cyril (enfin quand même 8 chargements du Dumper de 450 litres quand même …).

 

 

 

 

ETE 2020

Encore un beau chantier cette année pour l'équipe. En effet, depuis de nombreuses années un des murs de la cour du château

se dégradait sérieusement. Il était temps d’intervenir d’autant qu’en nettoyant nous nous sommes rendu comptes qu’un pan de

mur entier risquait de tomber faute d’être lier à l’autre mur et qu’on pouvait passer le bras entre les deux parements extérieurs

du dit mur tellement les mortiers internes étaient dégradés….

Une bonne occasion également de nettoyer aussi les deux salles de l’étage supérieur totalement envahis par la végétation et

en particulier par un figuier qui malgré des coupes régulières

repoussait année après année

Un gros travail de nettoyage du mur est necessaire avant de commencer.

Le plus difficile c'est de pouvoir relier les deux murs sachant qu'ils ne sont pas droits et que les pierres sous la main ne sont

pas d'une qualité incroyable...

Malgré tout, le rythme est pris et quelques dizaines de bétonnières de mortier de chaux plus tard:

 

pour finir bien crevés mais heureux du travail accomplis en 15 jours:

 

 

 

entre temps on a quand même pris quelques leçons de conduite de pelle mécanique à la grand joie de certains

 

 

 

ETE 2019

Encore de très fortes chaleurs cette année pour un chantier qui bien que fonctionnant à effectifs réduits n'en était pas moins ambitieux.

En effet l’ancien donjon du château présentait sur deux angles de gros désordres due a des arbres ayant poussés dans les murs. 

La disparition du parement extérieur fragilisant à terme l’ensemble du bâtiment

Le travail s'organise rapidement après nettoyage du mur et démontages des pierres qui ne tenaient plus.  

La règle de maçon, le fil a plomb et le niveau a bulle n’ont plus de secrets, mais passé un certain niveau l’échafaudage devient nécessaire  

Notez la pierre de 100 Kilos minimum ...

Et après 15 jours de chantier bien remplit

 

On est bien content de poser les dernières pierres ...

Sans oublier l'arrière du batiment

 

Evidement on en profite aussi pour faire un peu de nettoyage autour du château:

 

Merci à la micro pelle mécanique et à Cyril son conducteur !

 

Enfin j’en profite pour dire un immense merci à toute l’équipe de FestiZart pour le magnifique plancher qu’ils ont installé dans la salle des gardes du château !!

on va pouvoir faire plein de spectacles et événements !!

Encore bravo et Merci 

 

ETE 2018

 

Un été vraiment chaud pour l'équipe de Montaud Patrimoine, non seulement les températures frôlaient les 40°

mais aussi le travail était d'importance. En effet la sécheresse cumulé de l'été dernier

et les pluies diluviennes de l'automne ont provoqué l'effondrement d'un des mur d'enceinte du château.

Le début de la reconstruction de ce mur était donc une priorité pour l'équipe.

Début du chantier l'ampleur de la tache ne décourage pas Alexandrine et Alexandre..

.

Bon ça avance, se dit cyril !

après 8 jours : stop pour cette année !!

Heureusement on a d'autres activités pour se changer les idées, Alexandrine ayant décidé d'acheter une bâche pour couvrir la salle dite "chambre de la Reine"

on commence à nettoyer

:

Avec l'aide d'Alexandrine, de Bachir, de Julien et de Cyril on pose la bache après avoir tout égalisé.

L'escalier du chateau a droit lui aussi à toute notre attention

 

Pendant que Marielle, Alexandrine et Romaine s'occupent de remettre un palier en pierre :

Cyril et son père s'occupent du mur de l'escalier:

et terminent le dernier jour sur les rotules:

 

Heureusement il y a des moments d'amusements comme celui d'utiliser une pelle mécanique à 15 ans ...

apprentisage:

 

et perfectionnement, on est concentré !

 

Bon évidement on ne parle pas de la fin de la couverture du toit de la bergerie et du nettoyage habituel des alentours

du Château... Bref un mois d'août bien remplis ! ... à l'an prochain

Ete 2017

Grosse ambition cette année pour l’équipe bien que les effectifs ne soient pas très importants. En effet, Alexandrine ayant acheté la couverture en Caoutchouc pour couvrir la salle d’armes, le premier travail fut de nettoyer la terrasse au-dessus.  Le travail ayant été déjà effectué 4 ans plus tôt, ce ne fut heureusement qu’une formalité avec Cyril, en 2 matinées tout était à nouveau débarrassé des herbes folles qu'il y avait poussé. Ensuite, Alexandrine à l’aide d’un niveau de chantier a pu recalculer la pente idéale pour l’écoulement des eaux.

 

Ne restait plus qu’à transporter la bâche elle-même … et là nous n’étions pas de trop de 6 pour porter ses 150 Kilos…

bache

Après ce premier succès, un 2ème chantier tenait à cœur l’équipe « Montaud Patrimoine », Reboucher les trous dans le mur de la chambre du 1er Etage. Des fissures au-dessus laissaient prévoir d’autres dégradations plus importantes 

 

mur

devant ...

 

mur apres derriere...

Enfin le mur mitoyen de la chapelle étant très dégradé, une consolidation sérieuse était nécessaire. Quelques bétonnières de mortier plus tard celui-ci avait déjà un plus bel aspect

angle chapelle

 

angle

Evidemment, on n’allait pas s’arrêter là donc l’étape suivante a consisté à refaire la bordure de pierres de la terrasse au-dessus de la salle des gardes. L’ensemble des pierres de bordures étant démontés et rescelés la bâche ne risquera plus de faire tomber des pierres de cette bordure

 

betonniere

 

La vraie surprise de l’été nous est venue encore une fois de la Tour du Château. Pour la 3eme fois nous sommes en effet redescendu dans le puit pour continuer de le dégager et quelle ne fut pas notre surprise de découvrir qu’il existe une citerne sans doute de vaste dimension du 11 ème Siècle sous la tour…

 

Reste bien sûr à la dégager des tonnes de pierres et de terre qui la remplissent, mais ça c’est une autre histoire…

Enfin quelques après-midis de nettoyage des remparts et des façades du château ont permis de bien compléter ces deux semaines de chantier.

PS: Encore merci à nos amis de Festizar qui ont fait un travail incroyable en juin de nettoyage de la bergerie comme en témoingnent ces photos

 

 

ETE 2016

 

 

Plusieurs gros chantiers attendent l'équipe "Montaud Patrimoine" cette année. En effet, Julien a décidé de construire un escalier en bois pour remplacer le grand escalier en pierres du Château qui a été volé dans les années soixantes. Depuis le temps qu'Alexandrine en rêvait pour enfin permettre de faire des visites "confortables" du Château lors des journées du patrimoine !!

Quand Alexandre, Thibaud et Cyril arrivent à Montlaur fin Juillet le chantier est déja démarré mais les deux ainées se mettent à la menuiserie !

Thibaud semble apprecier !

et vers la fin : admirez le travail:

 

Le Deuxieme gros chantier est celui de la remise d'un toit sur l'ancien donjon du Château. Alexandrine nous dit que des Photos de 1935 montrent qu'à cette époque un toit était encore visible.

Le premier travail va consister pour les 4 montlaurs à nettoyer le dessus du Donjon de toute la végetation qui y propspère.

Alexandrine et Marielle qui ont terminé de monter l'escalier avec Julien et Thibaud nous rejoignent pour la phase deux qui consiste à consolider les murs du

donjon et à sceller les première rangées de tuiles. Le démontage des pierres puis leur remontage avec du mortier est sans doute le plus pénible. Heureusement tous le monde est là pour aider, la bétonière n'a plus de secret pour Romaine.

 

!Gilles nous apporte également son experience et sa force spectaculaire !!!

 

Mission accomplie au bout de 10 jours de travail assez intense ! Evidement le toit n'est pas finit mais le plus dure est fait et 600 tuiles sont déjà sur le toit (Merci Alexandre et Thibaud pour ce travail laborieux qui consiste à les monter sur le toit...

 

Enfin pour terminer le séjour Alexandre va s'attaquer à l'élaguage des arbres devant le Château. Ca faisait bien lontemps qu'ils n'avaient pas été "toilettés" comme ca !!

 

Enfin un petit retour au chantier de 2015 va nous premettre de dégager un peu plus le puit de la Tour qui nous dévoile une belle maçonnerie circulaire. L'objectif

consistait à savoir si il s'agisait d'un puit ou d'une citerne, il s'agit bien d'un puit!

La pose d'un rouleau de fils de fer barbelés au dessus de la cuisine termine le chantier pour cette année.

 

 

 

ETE 2015:

Les années se suivent et ne se ressemblent pas, cette année était sous le signe de la chaleur et du beau temps ! Heureusement l'équipe avait décidé de continuer le chantier de la tour et donc pouvait travailler à l'ombre. L’idée était d'avoir la confirmation des hypothèses du chantier de 2014. Et bien comme d'habitude à Montlaur cela a été tout le contraire !! La fameuse citerne que l'on avait seulement découverte l'an dernier s'est révélée n'être absolument pas ... une citerne !! En effet après 10 jours d'efforts et plus de 12 M3 dégagés il était évident qu'on avait atteint le sommet de la voûte de l'étage du dessous sans avoir trouvé de fond à notre cuve...idem pour ce que nous avions pris pour un trop plein qui est sans doute un reste du système d'évacuation des eaux de pluie de la tour du moyen-âge.

 

 

Tour 2015Tour 2015-2

Par contre le contenu de cette cuve va se révéler assez riche en trouvailles. Une première couche de deux mètres environ se révèle très riche en fragments de poteries du XIV siècle (poteries noire et poteries émaillées verte et jaune) elle contient également énormément de pierres et de débris de tuiles. Une 2eme couche est elle constituée exclusivement de résidus de chaux. Là très peu de matériaux. La 3eme (donc la plus profonde) est elle plus riche et nous retrouvons quelques morceaux de poteries du XIV eme ainsi que quelques clous et des morceaux de charbons de bois en petite quantité. Dans cette dernière couche nous avons également trouvé de gros bloques de pierres blanches bien taillées et assez bien conservées. 

La cuve elle même est construite de manière très soigneuse avec des bloques de pierre blanche très bien appareillés. Seul le fond de la cuve est lui bâclé. Existait-il un planché ? Des clous et quelques morceaux de charbon de bois permettent de le penser. Deux trous dans les pierres du fond, rebouchés à la va-vite nous laissent également perplexe car malgré des sondages ils ne débouchent sur rien... 

 

Le mystère sur l'usage exact de cette cuve reste donc entier.

 

Tour 20015 -3

le fond de la "pseudo" citerne :

Ne pouvant évacuer les pierres, trop grosses on arrêta le chantier. La suite sera une affaire de professionnel, le permit de construire étant déposé à la mairie de Montaud.

en tout cas un joli tas de terre:

La couverture du pallier du premier étage du château nous occupa jusqu'à la fin du séjour. Un grand merci à la société SELE qui nous a très gentiment donnée les bâches en caoutchouc pour assurer cette étanchéité.

 

 

ETE 2014

La Météo était vraiment très moyenne cette année, un peu à l'image de l'équipe qui était réduite à sa plus simple expression. Donc à effectif réduit projet

réduit ! On a donc décidé de se concentrer sur la tour du château qui n'avait jamais été prospectée jusqu'à maintenant. Le diagnostic était simple.
Elle était remplie de terre de remblais sur plus d'un mètre de haut (enfin c'est ce qu'on pensait !). Premier problème technique, comment évacuer cette terre ?
La solution vint au bout de deux jours, louer des goulottes à gravas et faire enlever cette terre ensuite par un tractopelle. Aussitôt dit aussitôt fait grâce

à la voiture et à la remorque de Christian le chantier prend un petit air professionnel.

 

Debut du chantier ... on respire un grand coup !

 

Avant

Bon on commence a voir plus clair !!

cyril dans la Tour


La première surprise vient du nombre très important de poteries que l'équipe vas sortir au cours des premiers jours. Un sac entier de vases, de poteries très

classiques au 19eme siècles vont venir enrichir la collection d'Alexandrine.


La 2eme sera la découverte d'une ouverture directe vers le puits situé en bas de la tour. Un magnifique puits relie donc le 1er Etage de la Tour avec le puits

(ou la citerne) qui se trouve au pied de la tour:

 

le puit vue d'en haut

Enfin après 3 jours de travail le sol du 1er étage de la tour apparaît, mais la c'est vraiment la grosse

surprise car, en fait, il révèle qu'au centre de la tour se trouve ... une magnifique citerne construite en belle pierres blanches bien appareillées et

visiblement contemporaines de la construction de la tour:

la citerne

 

La Profondeur de cette citerne étant après sondage de plus de 2,8 mètres de profondeur.

La preuve que cette structure est bien une citerne nous étant fournie pas une simple pierre blanche anodine se situant sur la façade de la tour

et qui se révèle être un canal d'évacuation d'eau ! En clair un trop plein. Après cela on va dire que le moyen Age était une époque de régression

technique !! mais une citerne à 8 mètres de haut permettait sans doute de fournir de l'eau sous pression à plusieurs dizaines de maisons...
Les obligations de location du matériel ne permettant pas de vider la citerne cette année, l'équipe reporta donc son énergie sur le puits

de la tour. Après 2 jours de travail le bilan était impressionnant : 1 fourche, 3 piochons, 2 faux, des centaines de bouteilles, des dizaines

de chaussures (dont de magnifiques authentiques chaussures à clous !!) le contenu d'une pharmacie du siècle dernier et des centaines

d'ossements d'animaux divers ! mais à 4 mètres sous le niveau du sol le début du puits circulaire qu'il faudra continuer de dégager l'an prochain

pour sans doute retrouver l'eau.

le puit vue d'en bas


Un bilan donc extrêmement intéressant pour cette année et plein d'idées pour l'an prochain !

 

ETE 2013

 

Le beau temps était de la partie cette année et nous a permis de travailler tous les matins sur le toit de la salle des gardes.

L'objectif était de nettoyer entièrement le dessus de cette salle pour permettre à Alexandrine de poser à l'automne une bâche

en caoutchouc pour étanchéifier la salle des Gardes .

 

 

Avant ...

 

après ...

Pendant ce temps les jeunes se trouvent leurs propre chantier en fouillant la salle au dessus de l'écurie. Et oh surprise

on se rend compte que cette salle est entièrement comblée de remblais et de pierres. Le soubassement de la fenêtre est dégagé

et donne une bonne idée du niveau d'origine.

 

et quelques mètres cube de gravas plus tard :

 

Pour se changer les idées l'équipe s'interesse également à la tour du chateau qui est couverte de lierres et envahie par

la végétation. Une échelle permet d'accéder au 1er étage de la tour qui est enfin débarassée de sa végétation.

 

 

ETE 2012

Un nouveau chantier s'ouvre cet été à Montlaur, Alexandrine et tous les membres présents en ce mois d'Août de Montaud Patrimoine, ont décidé de s'attaquer à la réfection de la toiture de la chapelle de Montlaur. Un gros travail les attend car si cette toiture a été refaite en 1970, 40 ans plus tard elle fait piètre figure. Des années d'abandon et de vandalisme ont totalement achevé de la détruire.

 

La chaleur exceptionnelle de ce mois d'Août n'arrête pas l'équipe qui se retrouve tous les matins pour 4 à 5 heurs de chantier.

 

Après démontage de la vieille toiture, le travail le plus délicat sera de refaire les bordures du toit à l'identique.

 

Pendant ce temps là les jeunes ont décidés de s'attaquer a l'écurie du Château. depuis des années plusieurs tonnes e terre et de pierres encombrent cette belle salle ne permettant pas a Alexandrine de terminer ses relevés

 

10 jours plus tard c'est chose faite ! un beau pavage apparaît et les murs de cette salle sont bien ceux de l'ancien château. Bravo à Julien, Gauthier, Alexandre, Thibaud et Cyril pour ce magnifique travail !!!

 

 

Journée du Patrimoine 18 septembre 2011

Malgré un temps bien incertain la journée fut un réel succès. En effet de très nombreux visiteurs, jusque tard dans

la soirée, sont venus admirer le résultat des 3 mois de chantier monument historique. Bien qu'inachevé le résultat est déjà spectaculaire pour ceux qui connaissent Montlaur.

Jugez vous même ! Et à l'an prochain pour une nouvelle belle journée du patrimoine !

 

 

journée du patrimoine les premiers visiteurs Alexandrine avec les permiers visiteurs

 

voute escalier

Voute de l'escalier après restauration

après

voute escalier

 

 

fenetre de la chambre de la reine en cours de restauration

Restauration de la fenêtre à meneau de la chambre de la Reine

 

 

Porte restaure donnant sur la chambre Ouest

Porte restauré donnant sur la chambre Ouest

passage chambre de la reine

 

entre restaure de la chambre de la reine

 

 

Ete 2011

 

L'année 2011 restera marquée d'une pierre blanche pour Montlaur. En effet, au printemps, après plus de deux ans

d'un travail acharné, Alexandrine a reçu de la Drac, de la Région et de divers autres organismes publiques les

subventions nécessaires au démarrage de la première tranche du chantier de restauration de Montlaur. Son budget

est également complété par les différents évènements organisés par Montaud Patrimoine (entre autre la journée du Lundi de Pâques )

ainsi que par les subventions de particulières.

photo 1er etage ete 2011 Après restauration de la voûte de la salle et décapage du sol du premier étage.

 

Donc début Juillet les ouvriers prennent possession du Château pour deux mois de chantiers avec comme objectifs :

- Restaurer la voûte de la salle de droite en entrant dans le château

- Restaurer les deux voûtes de l'escalier monumental

- Etanchéifier les salles basses à l'aide de dalles de béton provisoires sur le sol du premier étage, et en même temps

remise en place d'un encadrement de porte entre les deux salles du premier étage.

- - consolider la voûte de la cuisine pour empêcher que l'on puisse monter sur le toit de la chapelle.

Le chantier devant la voûte de la cuisine

L'objectif globale étant de consolider les partie les plus fragiles de Montlaur

menbres de l'association ete 2011

Les travaux réalisés par des compagnons remarquables étaient déjà bien avancé quand l'association démarra

début Août son traditionnel chantier d'été. L'objectif fixé par Alexandrine à la vingtaine de volontaire était double

- dégager la base de la voûte de la cuisine pour permettre aux compagnons de n'avoir que la partie maçonnerie

à faire lors le la reprise du chantier après les vacances

tous les ages sont représentés ... .les jeunes au premier etage tous les ages sont la

et décapage de l'une des salles du 1er étage pour permettre aux compagnons de couler une dalle d'étanchéité

 

Alexandrine degage le four a pain la pro a l'oeuvre ! Alexandrine degageant le four a pain

 

Après une semaine d'effort le travail était quasiment terminé et le résultat spectaculaire ! les photos se passent de

commentaires mais l'auteur de ses lignes tiens à remercier tous les volontaires pour leur dévouement.

 

cyril entrain de fignoler ete 2011cousin cousines

 

Cyril entrain de fignoler .... ........................................................En famille !

 

avant travaux ete 2011apres les travaux

avant .... ..........................................................................................................................après !!

 

 

Al'an prochain !!!!

....

 

Ete 2010

 

Après les premières fouilles du printemps dernier (dégagement des fondations du mur de la cuisine, et le début du déblaiement de la cours du château, Alexandrine et les volontaires de Montaud Patrimoine se sont sérieusement attaqués à la couche de terre de remblaie qui recouvre le niveau initial de la cour.

Pendant 15 jours du 1er au 15 Août quelques mètres cube de terre ont été dégagés permettant de retrouver le niveau initial de la cour, de retrouver les alimentations en eaux de la citerne et de dégager la margelle de la citerne

 

Ete 2010 1

Un grand merci a Alexandrine pour sa patience avec les néophytes que nous sommes, un grand merci également à tous les volontaires qui nous ont rejoint et je n'oublie pas Alexandre Thibaud et Cyril bien sur !

ette 2010

 

 

Ete 2009

Un été bien chargé à Montlaur cette année, en effet en Juin l'équipe de "Montaud Patrimoine" a entièrement nettoyé la cour du Château. Cela ne lui etait plus arrivé depuis le chantier de 1968. On peut enfin revoir la margelle de la citerne et les détails du mur nord ouest (les restes d'une niche totalement masquée par la végétation ). Encore merci à toute l'équipe car la Salseparelle etait redoutable !!

 

la cours du Château

La cour du château après le netoillage du printemps et le deuxième passage de Christian


En août, lors de ma venue, l'équipe se reconstitue avec Christian Chiriaeff et sa débrousailleuse, mon cousin Georges de Montlaur, Alexandrine Garnotel, sans compter ma soeur Anne et les enfants (merci Alexandre !). En 8 jours de temps, on allait redonner une figure civilisée à ce site.

 

 

Avant et après .... Alexandre contemplateur !

apres

 

christian

Christian à l'oeuvre, attention ça ventile sec !

L'entrée de la cuisine sans les ronces !! et la chapelle debarassé (pour un an ?) de son figuier

chapelle

La tour du Pigeonier

L'administratif n'a pas non plus été oublié car nous avons profité du 15 août pour signer avec Alexandrine Garnotel la présidente de Montaud Patrimoine (http://www.montaudpatrimoine.org)un contrat de Bail permettant à l'association de prendre en main le futur chantier de conservation du site. Un beau chalenge pour les 10 prochaines années. La suite à l'automne ?

 

Fait chaud !!!

Hervé de Montlaur